Facebook
Google +
Twitter

Les loyers reculent de 1,7% à Toulon depuis le début de l’année !

Publié le 26 mars 2013

Depuis le 1er janvier, les logements se relouent moins cher que l’an passé au moment du changement d’occupant. Telle est la principale conclusion des derniers chiffres  publiés par l’observatoire Clameur (Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux). Ainsi, à la fin ce mois de février, les loyers s’inscrivent en recul de 0,8% en rythme annuel. Dans 60% des villes de plus de 100 000 habitants que Clameur observe depuis 2000, les loyers de marché baissent depuis le début de l’année 2013. Et dans 12,5% de ces villes, les loyers progressent  désormais moins vite que l’inflation.
La baisse est plus marquée en Île-de-France (-1,8%) qu’en province (-0,5%). Ainsi à Paris intramuros, où les loyers ont progressé de 4,8% en 2012, ils affichent un recul de -4,1%  en moyenne depuis le début de l’année. À Toulon, après avoir progressé de 4,6% en 2012, et de 1,7% en 2011, les loyers affichent un recul de – 1,7% depuis le début de l’année. Et le loyer de marché s’y inscrit désormais à 10,4 euros le mètre carré.
« Le marché locatif privé est en panne, souligne Michel Mouillart, président de l’observatoire Clameur. Il souffre, comme l’ensemble de l’économie immobilière, du ralentissement économique qui s’est amorcé durant l’été 2011 avec le déclenchement de la crise des dettes souveraines ». Il est vrai que la conjoncture économique et l’inquiétude sur l’emploi incitent les propriétaires bailleurs à modérer leurs prétentions pour éviter les impayés. Et que l’entrée en vigueur au cours de l’été dernier du décret d’encadrement des loyers pèse aussi sur prix des locations.

 

P.B-BazikPress©Fotolia.com