Facebook
Google +
Twitter

Bénéficiez d’un Prêt à taux zéro vitaminé à Toulon !

Publié le 18 novembre 2015

Le gouvernement a annoncé le renforcement du prêt à taux zéro (PTZ). Une opportunité pour de nouveaux futurs acquéreurs et pour l’activité du secteur immobilier à Toulon.

Depuis quelques semaines et après une annonce de François Hollande sur le renforcement du PTZ en octobre dernier, le gouvernement a officiellement lancé la nouvelle version de ce prêt qui touchera potentiellement 120 000 ménages français dès l’année prochaine.

Un PTZ dans toute la France

Plus d’exception qui confirme la règle précédente. Aujourd’hui, le PTZ concernera l’acquisition dans tout l’hexagone de logements à réhabiliter dans l’ancien. Le département du Var et plus particulièrement l’agglomération toulonnaise bénéficie donc de cette faveur. Pour accéder à ce coup de pouce, le budget travaux devra être à minima égal à 25% du montant total de l’achat.

Un accès élargi

Désormais, le PTZ touche plus de foyers grâce au plafond de revenus largement revu à la hausse. Aujourd’hui, c’est au tour des classes moyennes supérieures de pouvoir accéder à cette aide dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat.  Une famille avec 2 enfants habitant à Toulon (Zone A – Côte d’Azur) sera éligible au dispositif, si leur revenu ne dépasse pas 74 000 euros.

Un montant plus élevé

Autre bonne nouvelle, le plafond du montant du financement. Avec cette nouvelle version du PTZ, les français pourront emprunter jusqu’à 40% du montant de l’achat du bien à la vente selon des plafonds définis par zonage territoriale et le nombre de personnes qui devraient occuper le logement. Un couple habitant dans le Var (Zone A) pourra ainsi bénéficier d’un prêt à taux zéro pouvant aller jusqu’à 120 000 euros, soit 40 % de 300 000 euros.

Désormais, le PTZ renforcé pourra financer jusqu’à 40% du montant de l’achat du bien immobilier (contre 18 à 26% auparavant) dans la limite des plafonds indiqués ci-dessous. Ainsi, un couple avec deux enfants habitant en zone A aura droit à un prêt qui pourra atteindre jusqu’à 120 000 euros (40% de 300 000 euros). Le reste du financement de l’acquisition se fait par un emprunt ordinaire.

Un remboursement différé plus important

Pour faciliter la capacité des ménages à rembourser leur crédit dans la durée, le gouvernement permet  aux ménages les plus modestes de bénéficier d’un remboursement du PTZ différé. Le remboursement ne débutera qu’à partir du seizième anniversaire de la date d’acquisition du bien. La priorité du remboursement est donc donnée au remboursement du reste de l’emprunt classique afin de faciliter l’acquittement dans la durée. La durée du PTZ est également rallongée puisqu’elle atteint la durée de 20 ans.

© iBOX Nicolas SOLOMAS