Facebook
Google +
Twitter

Quelles questions se poser avant d’acheter un bien immobilier à La Valette-du-Var ?

Publié le 26 septembre 2016

Vous hésitez à acheter un bien immobilier à La Valette-du-Var, au bord de la mer ? Pourtant, il n’y a aucune raison de vous torturer. Les conditions pour devenir propriétaire d’un bien immobilier n’ont jamais été aussi bonnes. D’ailleurs, les Français ne s’y sont pas trompés : contrairement à l’année dernière, les mois d’été n’ont pas été synonymes d’une baisse de la demande. Bien au contraire… Les candidats à l’acquisition sont restés nombreux et même très nombreux. « À titre d’information, la demande de financement immobilier pour le mois d’août 2016 a bondi de 56% par rapport au même mois en 2015, qui était déjà un mois très fort en terme de demandes», explique Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com. Avec des taux pareils, 0,78% sur 10 ans, 1,04% sur 15 ans, 1,27% sur 20 ans et 1,39% sur 25 ans, en même temps, c’est normal. On comprend ces acquéreurs ! Vous souhaitez vous tranquilliser et acheter l’esprit serein ? La solution, c’est d’acheter dans de bonnes conditions. Question crédit, pas de souci donc ! Mais quelles autres questions se poser alors ? Et si nous regardions comment se comportent les prix à La Valette-du-Var ?

Quels sont les prix ?
Selon MeilleursAgents.com, les prix à La Valette-du-Var ont baissé de 0,2% en un an, de 2% en 2 ans et de près de 12 % en 5 ans ! Le prix du m² pour un appartement est de 2 490 €. Celui d’une maison s’établit aujourd’hui à 3 026 €. De quoi faire de bonnes affaires, non ?

Où acheter ?
Une autre bonne question à se poser et nous en avons déjà parlé dans ce blogue c’est : où acheter ? Pour réussir un achat immobilier, il faut, vous le savez, soigner l’emplacement. Vous devez donc opter pour un emplacement privilégié, à proximité des commerces et des transports. Ne perdez pas de vue qu’acheter, même s’il s’agit d’une résidence principale, reste un investissement. Votre bien immobilier doit se valoriser dans le futur.

O.D. / Bazikpress © Unclesam