Facebook
Google +
Twitter

Une assurance loyers impayés qui déménage !

Publié le 22 janvier 2016

Baptisée Visale, ce « visa pour le logement et l’emploi » est un nouveau dispositif de garantie gratuit pour les propriétaires-bailleurs et les locataires. Dès le 1er février, cette nouvelle garantie loyers impayés va faire son apparition afin de sécuriser les locataires contraints de déménager après l’obtention d’un emploi. Financé par Action Logement (1% logement), cette assurance s’adresse aux salariés du privé qui obtiennent un emploi au statut précaire : apprentis, intérimaires, contrats aidés, CDD, CDI en période d’essai et salariés en CDI âgés de moins de 30 ans.

Conditions d’éligibilité

Pour être éligibles au dispositif initié par la ministre du logement Sylvia Pinel, les locataires auront l’obligation d’assumer des loyers ne dépassant pas la moitié de leur salaire. A Toulon, comme dans le reste de la France à l’exception de Paris intra-muros, ces loyers sont plafonnés à 1300 euros. Si les conditions d’éligibilité sont réunies, les locataires pourront faire leur demande d’accès à ce dispositif sur le site visale.fr. Les moins de 30 ans auront jusqu’à 12 mois après la signature de leur contrat de travail pour faire leur demande contre seulement 3 mois pour les plus de 30 ans. L’assurance garantira les trois premières années du bail, la période la plus impactées par les défauts de paiement.

Des milliers de locataires concernés

Cette assurance dont le coût est estimé à quelque 130 000 millions d’euros annuellement devrait à terme toucher près de 200 000 locataires. Pour l’instant, une mesure dérogatoire va permettre à environ 5000 locataires en location via un dispositif d’intermédiation locative (type Solibail) de bénéficier de Visale dès le 1er février pour une période de trois ans renouvelable si aucun impayé n’a eu lieu.

© iBOX Nicolas SOLOMAS