Facebook
Google +
Twitter

Votre agence immobilière de La Valette-du-Var vous conseille de chouchouter les jeunes générations!

Publié le 23 décembre 2016

La salle de bains, on n’y passe tous du temps. Certains plus que d’autres… Et c’est une pièce que l’on ne pense pas forcément à mettre en valeur lorsque l’on vend un bien immobilier. Et pourtant, elle intéresse fortement les jeunes, qu’ils soient en couple ou non. Vous voulez vendre votre logement ? C’est un deux pièces qui conviendrait parfaitement à un jeune ménage ? Alors, pensez à optimiser la salle de bains. C’est un conseil avisé que vous donne votre agence immobilière de La Valette-du-Var ! Explication.

De nombreux Français trainent dans leur salle de bains
Ah ! La salle de bains…, une pièce à part dans la maison. Une pièce faite pour se relaxer, s’occuper de soi. L’Ameublement Français a voulu savoir ce qu’en pensent réellement les Français. Il a mené sa petite enquête et fait réaliser un sondage auprès d’un échantillon de plus de 1 000 personnes, représentatif de la population française. Et les résultats sont assez surprenants. Si plus de 15% de nos compatriotes passent rapidement par la case salle de bains (moins de 15 minutes par jour), 60% d’entre eux aiment y traîner ! Comme on pouvait s’y attendre, les femmes prennent davantage leur temps dans leur salle de bains.

Mais ce qui est intéressant dans ce sondage, c’est qu’en réalité, plus qu’une question de sexe, le temps passé dans cette pièce diffère en fonction des générations. Les résultats de l’étude montrent en effet une nette différence selon l’âge des personnes interrogées : 40% des 18-25 ans restent plus de 30 minutes dans leur salle de bains contre seulement 11% chez les plus de 65 ans. On constate d’ailleurs que ce pourcentage se réduit de manière régulière : 36% des 25-34 ans, 22,5% des 35-49 ans et 16,5% des 50-64 ans.

Et si une majorité de Français estime que leur salle de bains pourrait être optimisée afin d’accueillir plus de rangements, ce sont surtout les jeunes qui souhaiteraient qu’elle soit mieux aménagée afin d’y accueillir plus de rangements (plus de 50% des 18-49 ans).

O.D. / Bazikpress © angelo sarnacchiaro